Un crabe pas comme les autres

Dans les territoires d’Outre-Mer, la Calédonie n’est pas le pays le plus productif en matière d’insectes, reptiles ou autres spécimens exotiques. Quand on est en manque de bestioles de ce genre, et qu’on veut rester en territoire francophone, il vaut mieux tenter la Guyane. Entre les grosses araignées, les serpents à sonnette et autres spécimens, moyennement sympathiques à mon goût, frissons garantis.

Sur le Caillou, rien de tout ça. Des cafards en veux-tu, en voilà, surtout en saison chaude et humide (comme en ce moment), et des criquets presque aussi grands qu’un avant-bras dans les palmiers. C’est à peu près tout. Enfin, presque.

Maré, tribu de Eni. Nous avons appelé Léon en début de journée pour réserver le repas du soir. Il faut choisir à l’avance son plat pour qu’il ait le temps de préparer. On choisit du crabe. Le crabe, j’adore. Chili crab, black pepper crab, white pepper crab, crabe au curry, crabe au gingembre, crabe nature… Slurps !

On arrive à 18h30 chez Léon. C’est tôt, mais à Maré, on mange tôt. Une petite bière bien fraîche pour l’apéro. Léon apporte les ignames, les bananes poingo, les patates douces, la salade. Il repart en cuisine et revient avec….

Ça !

Crabe cocotier.jpeg

Bon, il ne ressemblait plus tout à fait à ça puisqu’il était cuisiné et servi dans une assiette. Malheureusement je n’avais pas mon appareil photo avec moi et mon téléphone n’avait plus de batterie.

Ceux qui vivent en Calédonie connaissent bien cette bête, cousin du Bernard l’hermite. Pour les autres, je vous promets : ici, ça se mange ! Et oui, j’en ai mangé ! Et en plus, c’était bon ! Les gourmets peuvent même déguster son caviar, c’est à dire grosso modo, l’intérieur de son ventre. Miam ! Si, si, là encore, je vous promets que c’est bon.

S’il répond au doux nom scientifique de « birgus latro », le commun des mortels l’appelle tout simplement le crabe de cocotier. En le regardant, on comprend mieux où certains réalisateurs et dessinateurs de science-fiction ont puisé leur inspiration…

Jusque-là, tout va bien. Sauf que, manger du crabe du cocotier n’est pas sans risque. En fait, c’est un repas de warrior, yeah ! Certains se rappelleront d’ailleurs nauséeusement leur expérience gastronomique. Vomissements, diarrhée, et même ralentissement anormal du cœur… tout un programme !

Certains n’auront d’ailleurs même pas eu le plaisir de s’en rappeler, paix à leur âme. Car sur les 26 intoxications au crabe de cocotier depuis 2008, quatre ont été mortelles. Gloups !

Le crabe de cocotier peut donc être hautement toxique. Pour les Îliens, il n’est toxique qu’à une certaine période de l’année, de fin novembre à début mai. Quand j’en ai mangé, c’était au mois de septembre, ouf… Les Îliens disent aussi savoir reconnaître un crabe toxique d’un non toxique. Personnellement, je m’en remets souvent à la sagesse des locaux et j’aurais tendance à leur faire confiance.

Mais le monde scientifique n’est pas de cet avis. Dernièrement un article paru dans le quotidien local Les Nouvelles Calédoniennes revient sur la polémique en s’appuyant sur les recherches d’un thésard, Claude Maillaud, qui portent sur la toxicité du crabe de cocotier. Selon lui, « rien ne permet de distinguer un crabe toxique d’un crabe qui ne l’est pas » et consommer sa chair revient à jouer à « la roulette russe ».

Apparemment, la toxicité viendrait de la nérifoline, un poison contenu dans le fruit du faux manguier et dont se nourrit le crabe pendant une certaine période de l’année. Je ne m’aventurerai pas dans les détails du pourquoi ni du comment, mais la science est à pied d’œuvre pour comprendre de quoi il retourne.

En tout état de cause, je doute que le crabe de cocotier vienne à disparaître des tables des Îles Loyauté, sauf en cas d’extinction de la race. En tout cas, j’en ai goûté et j’ai même fini mon assiette. Alors avis aux amateurs courageux lors de votre passage sur le Caillou !

Coeurdiablement,

Le Logdu

Ps : Juste pour le fun, regardez la taille que peut atteindre ce type de crabe en cliquant ici… ça fait envie, non ? Mais je vous rassure : il est végétarien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s